Lanzarote à travers notre road trip aux Canaries

Où avons-nous débarqué ? l’Ouest Américain, le Désert d’Oman ? Cette île volcanique à seulement 3 heures d’avion a de quoi étonner : l’île de Lanzarote.  Une île bien moins touristique que les autres îles des Canaries. 

Néanmoins en arrivant on est décalé tout d’abord avec 1 heure de décalage une heure de moins puis les paysages grandioses , l’architecture blanche signé César Manrique, les routes sorties de nulle part plantées dans la roche volcanique noire et des plages d’un bleu profond. On vous présente nos lieux coups de coeur et nos meilleures photos de paysage de Lanzarote à l’occasion de notre road trip de cette île durant 6 jours et de sa voisine Fuerteventura

Notre but n’est pas de vous présenter les lieux touristiques connus Folk-Travel a vocation à sortir des sentiers battus.

Comment aller à Lanzarote ?

Nous avons pris un vol direct pour Lanzarote depuis l’aéroport de Bordeaux avec Easyjet qui  assure 2 vols par semaine le lundi et le jeudi du 18/05/2020 au 22/10/2020. Pour rejoindre Arrecife, notre vol a mis 3 heures.

Pour laisser la voiture au parking pendant nos vacances nous avons utilisé l’application ZenPark , on a ainsi une place dédiée et on retrouve sereinement notre véhicule.

Sur place, nous avons opté pour une location de voiture mais il y a un réseau de bus qui dessert toute l’île ArrecifeBus

Une île où l’impact humain se veut discret

Ce qui frappe en premier lieu c’est le fait de voir de nombreuses œuvres abstraites colorées dès l’arrivée à l’aéroport d’un même artiste signé César Manrique Il faut savoir que sans lui cette île serait qu’un tas de cendres et un champ de ruines comme certains touristes la caractérisait à tort.

Vous ne verrez pas sur Lanzarote de gros complexe hôteliers à plus de 2 étages (excepté le sud de l’île).

Les maisons blanches contrastent avec la roche volcanique noire , certaines avec des bougainvilliers roses rendent le paysage onirique. Ce qui fait de cette île la première à être classée dans son intégralité « Réserve de la biosphère » à l’UNESCO en 1994.

Lanzarote est aussi une île sur terre où le climat est le plus clément tout au long de l’année. Ni trop chaud, ni trop froid et la pluie y est rare. En face du Sahara, l’île peut être sujette à des tempêtes de sable mais cela est peu fréquent.

Quoi faire ou voir à Lanzarote ?

Nous vous présentons notre road trip fait du nord vers le sud de l’île : une location de voiture est primordiale, les routes sont dans un état remarquable, vraiment, c’est un bonheur de conduire à travers ces paysages à couper le souffle.

Pour louer une voiture à Lanzarote, nous avons choisi l’agence local de Lanzarote Cicar , ce qui permet facilement de prendre le véhicule au nord et de le laisser au sud à une autre agence.

Nous avons ainsi laissé le véhicule à playa Blanca avant de mettre le ferry pour la seconde partie de notre road trip : la découverte d’une autre ile des canaries : Fuerteventura, retrouver notre article prochainement.

À noter : – en louant le véhicule vous n’êtes pas assuré sur les routes non goudronnées. Ce qui est le cas de la majorité des lieux à voir comme Papagoyo (vous êtes prévenus).
– optez plutôt pour un SUV votre confort sera meilleur surtout sur certaines pistes sinueuses.

Visiter le nord de l'île : criques et villages de Lanzarote

Le Mirador del Rio

Ce point de vue est le plus haut de l’île et permet d’admirer en face la magnifique île de la Graciosa . Dès le matin, l’île de la Graciosa est baignée de soleil avec des eaux d’un bleu turquoise et des salines au pied du mirador.

Il n’est pas nécessaire de se rendre dans la partie payante (4,50€) , on peut admirer gratuitement sur le côté gauche la vue. Étant le point le plus haut, il est très venteux et le vent frais peut vite devenir frisquet surtout quand on est peu couvert car en bas la température est douce.

Sur le chemin , vous pouvez faire le Jardin de Cactus à Guatiza , mais l’afflux touristique nous y a fait renoncer. Tarif 2019 : 5,80€

Ile de la Graciosa

Plages Translucides: Caleton Blanco

À ne pas rater les plages de piscines naturelles en partant d’Orzola en premier vous trouverez la plage Caleton Blanco puis celle de Caleta del Mojon Blanco . Notre coup de coeur a été pour Caleton Blanco ! Le sable blanc rend l’eau comme laiteuse d’un blanc immaculé et transparente, du jamais vu. Peu de profondeur on peut marcher loin idéal donc avec des enfants.

On vous conseille d’y venir tôt car le parking est vite pris d’assaut tout comme les châteaux de pierre volcanique pour s’abriter du vent allongé sur le sable.

La maison fleurie Casa Carmelina

Situé sur la côte Est au-dessus d’Arrieta, Punta Mujeres abrite deux piscines naturelles mais aussi une petite maison colorée avec son jardin végétal vertical suspendu : Casa Carmelina .

Cette petite maison blanche contraste avec sa peinture verte et les plantes suspendues. Tenu par une dame âgée, soyez respectueux du lieu et des locaux ! Ne touchez pas , admirez avec respect.

Les piscines naturelles à Punta Mujeres

Juste en amont de la maison végétale vous avez une grande piscine naturelle dont l’eau rentre avec la marée et se laisse réchauffer par le soleil. 

Le village aux mille palmiers : Haria

Commencer par longer la place Léon y Castillo bordée par des palmiers, des lauriers roses et eucalyptus. Puis dirigez-vous vers la place de la constitution est à voir absolument pour son architecture, les bougainvilliers où se trouve l’hôtel de ville du 19e siècle d’un style néo-classique. Bon Plan : remontez vers le marché couvert : Mercado Municipal de Abastos.

Là vous pouvez acheter le poisson, viande au kilo et apportez votre plat au petit restaurant qui la cuisinera avec vos accompagnements choisis. Mais attention il y a peu de places donc il vous faudra penser à réserver avant votre visite.

Visite à faire à Haria : La maison de César Manrique à Haria (billet d’entrée 10€ ) Il fallait bien rentrer hommage à ce grand monsieur en découvrant son environnement. C’est ce que promet cette visite pour s’immerger dans une demeure de l’artiste. Nous avons regretté que la visite soit si courte peu de pièces à voir.

Descendons maintenant en prenant la route LZ10, et autant dire qu’elle nous a fait frissonner par ses virages serrés et le croisement avec les bus ! Mais elle est à faire car la vue est grandiose sur la vallée.

Le restaurant Mirador de los Valles après un grand virage est notre coup de cœur de cette région. La décoration intérieure et la qualité des mets vaut l’arrêt !

Le village de Teguise vers Famara la plage mouvementée des surfeurs.

Dirigeons nous maintenant vers le village de Teguise : la plaza de san Miguel est le coeur de ce petit village avec son église édifiée en 1428 avec son clocher fait en pierre volcanique rouges.
Le village était désert lors de notre venue et de nombreux lieux à visiter étaient clos. La meilleure façon de découvrir Teguise est de se promener à pied dans ses ruelles.
Vous trouverez de jolis village tout le long de la route de Lanzarote mais Teguise est sans l’un des plus étonnants de tous.

clocher village de Teguise Lanzarote
Village Teguise ile canarie

Ne nous attardons pas avant de prendre la route vers Famara. A savoir, inutile de vous diriger vers le côté “urbain” de Famara sur la droite figure que des bungalow et villa pour loger les kite-surfeurs.
Mettez le cap vers Caleta de Famara LZ-402. La route sort de nulle part on se croirait aux Etats-Unis.

À l’arrivée de Famara vous verrez la route ensevelie sous le sable avec les dunes qui la borde, les véhicules avec les planches de surf, les combinaisons autours, le ton est donné : “Californie Vibes” nous y sommes. Énormément de vent de ce côté de la côte ouest de l’île vient nous frapper le visage, idéal pour les kites surfs .

Ce petit village blanc fait un peu western, du sable partout, des petits buissons roulent, des petits bars/café en terrasse côté terre où se reposent les surfeurs. De l’autre côté, une petite promenade longe le front de mer jusqu’au port de pêche.

La grande plage de Famara fait quasiment 3 km de long et offre le spot le plus paradisiaque pour les sports nautiques. Simple nageur le courant est trop dangereux pour s’y baigner.

Bon plan Insolite pour les passionnés de plongée sous-marine découvrez le musée sous-marin Museo Atlantico . Accessible en plongée avec bouteilles ou snorkeling vous découvrirez pas moins de 400 sculptures de l’artiste britannique Jason deCaires Taylor.  Comptez 51€ avec l’entrée incluse. Pour réserver une plongée > Dive College Lanzarote Pour en savoir plus sur le musée en vidéo > https://youtu.be/oip5M3IJ4bI

En route vers le sud de l’île entre authenticité et criques

Le centre de l’île : San Bartolome et la Casa Museo del Campesino

Quittons le nord de l’île pour rejoindre la seconde moitié de l’île. Mais avant arrêtez-vous à San Bartolomé pour vous rendre à l’écomusée une ferme traditionnelle reproduite : Casa Museo del Campesino. Dès l’entrée, une œuvre surréaliste de 1960 par César Manrique est érigée en hommage au travail des paysans qui ont transformé cette île.

Avant de rentrer dans le cœur de cette ferme, à l’extérieur, on est ébloui par les murs et sols blanchis à la chaux blanche et les menuiseries peintes en vert. À l’intérieur, l’entrée est payante comptez 3€ pour y accéder aux heures d’ouvertures à partir de 10h pour découvrir les métiers de l’époque : poterie, tissage, dentelles..

Al Campesino Lanzarote

La route du vin -> LZ-30 : région viticole la Geria

Toujours en direction du sud, vous traverserez entre les parcs volcaniques, la terre volcanique noire façonnée par les hommes en entonnoirs amassés où y sont enfuis des pieds de vigne permettant ainsi un développement efficace et protégé du vent.

Pour déguster ou acheter une bouteille , faites un tour à la bodega la plus visitée d’Europe celle de la Geria.
De là vous pouvez voir les cultures de vignes en cercles de pierre volcanique. Le vignoble de la Géria est principalement composé de cépage de Malvoisie (malvasia) et d’un peu de cépage Muscat (moscatel). Ces délicieux vins corsés ont gagné de nombreux prix internationaux.

Montagne colorée volcanique sur la route

En face sur la côte : la station balnéaire de Puerto Del Carmen

A quelques minutes du centre de l’île , vous pouvez vous rendre à Puerto del Carmen et serez frappé de voir autant de touristes anglais ! Une vraie station balnéaire anglaise avec des restaurants de toute cuisine. Mais nous vous conseillons de faire un break à la plage de Playa Chica au sud de Puerto del Carmen idéal pour le snorkeling avec un fond visible grâce à l’eau cristalline.

Le Parc Timanfaya et la route qui traverse la roche volcanique la LZ-67

La route pour se rendre au Parc Timanfaya sort tout droit de nulle part ! Rien qu’à elle seule elle vaut le détour. Enclavée dans la roche volcanique on a l’impression d’être sur une autre planète. Bien que beaucoup de guides conseillent de faire la visite payante au Parc, nous n’avons pas fait cette visite car Folk-Travel sort des sentiers battus .

Une fois stationné, il faut savoir que la visite se poursuit soit à dromadaire (les animaux portent chaque jour des centaines de kilos, pour nous c’était hors de question de leur faire subir ça), ou en autocar dont on ne peut descendre faire des photos et avec des vitres sales..  nous passons notre chemin sans regret.

Le village El Golfo et le lac vert Charco de los Clicos

Amoureux des couleurs vous verrez ici un panel de couleurs ahurissant. Une fois stationné, longer sur la gauche le chemin balisé pour voir derrière la falaise ce petit lac vert “ lago verde “ dû à une micro-algue qui s’est adaptée à la salinité extrême de l’eau.
Des roches rouges, de la pierre noire, ce petit lac vert et la mer bleue qui la borde est un tableau de la nature.

Astuce il vaut mieux prendre en photo entre 13h et 17h pour ne pas que ce petit lac soit à l’ombre.
Le saviez-vous ? le nom los Clicos vient du coquillage comestible qui a depuis disparu quand un malencontreux a lâché 2 tortues dans ce lac..

Baladez-vous ensuite dans le petit village El Golfo avec ses petites habitations atypiques au bord de mer. Vous pouvez faire une halte pour déjeuner au restaurant : Casa Rafa, Restaurante del Mar le poisson est frais et les prix très contenus, on se régale au bord de mer.

Plat de Poisson avec les Papas Arrugadas

Los Hervideros et les Salines de Janubio

Pas loin vous trouverez ces gouffres en bord de mer où viennent se fracasser contre les vagues générant ainsi un bruit grondement comme le ventre d’un monstre grognant : Los Hervideros . Avec les roches volcaniques sombres et l’écume blanche des vagues le contraste des couleurs est saisissant . Vous avez un grand parking puis ensuite vous marchez le long pour voir d’autres gouffres mais attention à l’afflux de touristes on se sent vite étouffé comme dans ces gouffres.
Hervideros

Avant de partir pour le sud et Playa Blanca, faites une halte aux salines de Mirador où vous verrez ces étendus de sel que vous voyez depuis la route. Nous vous conseillons d’y passer pour admirer la luminosité dorée au coucher de soleil. Le sel est extrait par la méthode d’évaporation car cette partie est bien exposée aux vents.

Vers la station balnéaire de Playa Blanca

Nous arrivons au sud de l’île à Playa Blanca cette station balnéaire a tout l’équipement pour ceux qui veulent y rester une semaine sans bouger, mais nous on aime bouger donc nous y ferons qu’une halte d’une nuit, vous avez de très belles plages tout le long où il est agréable de s’y baigner. 

Nous vous recommandons d’aller déjeuner au restaurant Gusto un petit resto hippy chic italien excellent . Un peu plus loin, au bord de mer vous pourrez vous baigner dans des piscines naturelles chaudes . Un moment sauvage et intimiste .

Une beauté de la nature Papagayo

Partons vers la plage de Papagayo à quelques kilomètres de la station Playa Blanca . Il vous faudra vous acquitter d’un droit de passage de 3 euros par véhicule . Mais il faut avoir l’estomac bien accroché car malgré un suv il y a pas moins de 6 kilomètres avant d’arriver à la plage sur une piste sableuse rocheuse qui secoue.

Pour info normalement avec une voiture de location vous n’êtes pas assuré pour rouler sur les routes non goudronnés .

Avec le même ticket d’entrée vous pouvez accéder à plusieurs plages comme la grande plage de Playa de las mujeres, caleton de cobre , Playa del pozo et Playa de Papagayo.

La plage de Papagayo est d’une eau cristalline et d’un bleu incroyable.

Notre road trip à Lanzarote s’achève donc ici afin de prendre le ferry pour rejoindre l’île en face Fuerteventura. Suivre notre road trip à Fuerteventura ici .

Que rapporter en cadeau de Lanzarote

Pour faire plaisir autour de vous, ou à vous-même, optez pour des cadeaux naturels et écolos comme des produits à base d’aloe-vera ou du vin de La Geria. Gros coup de coeur pour ce savon artisanal à l’odeur d’aloe-vera et de vin qui embaume encore notre salle de bain. Vous pouvez aussi en commander sur leur boutique.

Où dormir à Lanzarote ?

Nous vous conseillons de vous loger à Tias. Un emplacement idéal pour se déplacer sur tout l’île. Nous avons opté pour ce superbe hôtel rural de moins de 5 chambres, tenu par un couple adorable Antonio et MariCruz : Los Lirios Hotel Rural

Le jardin intérieur est sublime c’est un vrai lieu de détente. Le petit déjeuner est divin servi à la demande fromages typiques etc.. On vous le recommande fortement !

Nous avons hésité avec cette chambre d’hôtes Buenavista Lanzarote Country avec beaucoup de charme aussi mais ce n’était pas le même budget.

Quand partir à Lanzarote ?

Nous sommes partis à Lanzarote fin septembre : le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous. On peut rarement se tromper car le climat est idéal toute l’année. Voici notre détail par mois du climat météo à Lanzarote .

La gastronomie à Lanzarote

La principale spécialité  de l’île de Lanzarote est un met typique des Canaries : les papas arrugadas : des pommes de terres locales cuite dans de l’eau très salée  on mange la peau avec qui est très fine car attaquée par le sel.

Elles sont habituellement accompagnées de sauce : mojos issue du portugais molho qui signifie sauce.
Le mojo verde (sauce verte) est une sauce à base de coriandre, poivrons verts  mais si vous êtes téméraire tentés le mojo rojo (sauce rouge) contient des pimiento forts.

Mais qui dit île , dit aussi une gastronomie tournée vers la mer avec plusieurs plats de poissons et des fromages de chèvres divins à accompagner avec un bon verre de vin blanc de la Géria au caractère de l’île.

Epingler sur Pinterest - Teguise, Papagoyo, Lanzarote
Village de Teguise
Lanzarote musee al campesino

Fondateurs de Folk-Travel

⛰️ Globe-trotters et photographe de paysages. Nous avons eu une passion en commun lors de notre rencontre celle des grands paysages.  Il nous en fallait pas plus pour voyager un peu partout à la recherche des plus beaux spots photogéniques.
 Nous prenons le temps aux détails, à l’authenticité tout en restant naturels. De retour de nos road-trips on vous dévoile nos meilleurs endroits.

Article publié le : 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Une question? Nous remercier ? c'est icix
()
x
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench